5 visites à ne pas manquer à Moscou

Bienvenue dans la capitale russe! Vous allez être étonné par la diversité de cette ville, riche en histoire, architecture, une ville ancienne ou ultra moderne selon les quartiers. Si vous venez à Moscou, voici 5 endroits qu’il vous faut à tout prix découvrir!

Putintours Moscow must see

Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux

Quand nous pensons à Moscou, l’une des premières choses qui nous vient à l’esprit est la Place Rouge et l’incroyable cathédrale Saint-Basile qui est définitivement le symbole de la capitale russe. St Basile a été construite en 1552, sous le règne d’Ivan le Terrible. Cette cathédrale colorée célébrait la victoire de l’armée russe sur les Tartares à la fin des guerres Moscou-Kazan. Au début, elle s’appelait «Eglise de la Sainte Trinité» et était conçue en bois. Trois ans plus tard, cette église fut démolie et, sur ordre du tsar Ivan, la cathédrale Saint-Basile fut construite. Certaines sources rapportent que l’architecte de la cathédrale s’appelait Postnik Yakovlev.

Une légende dit qu’après avoir terminé la construction en 1561, Ivan le Terrible demanda à l’architecte Yakovlev s’il serait en mesure de construire un bâtiment tout aussi beau que cette cathédrale Saint-Basile. Ce dernier, confiant qu’il pourrait sans difficulté construire d’autres merveilles de la sorte se vit crever les yeux sur ordre du Tsar qui, soucieux qu’une telle merveille reste unique, voulait s’en assurer. Cependant, les historiens émettent un doute à propos de cette légende, car l’architecte Yakovlev a manifestement construit d’autres bâtiments après St Basile, y compris le Kremlin à Kazan… le mystère plane!

Le parc Zaryadye

À proximité de la cathédrale Saint-Basile se trouve le parc Zaryadye – un parc paysager de 10,2 hectares. Le parc Zaryadye est situé dans le centre-ville, sur les rives de la rivière Moskova, à côté du Kremlin, de la place Rouge et de la cathédrale Saint-Basile, à même le site de l’ancien hôtel Rossiya, démoli en 2006. Il a été conçu par le bureau d’architectes américain Diller Scofidio + Renfro. Le parc Zaryadye comprend, outre les jardins où la flore des différentes zones climatisés de Russie est représentée, plusieurs bâtiments d’exposition. Par exemple, la salle de concert Zaryadye, un amphithéâtre, une salle de cinéma et un « pont flottant « . L’ouverture du parc Zaryadye a eu lieu le 9 septembre 2017, à l’occasion du 870e anniversaire de la fondation de la ville de Moscou. C’est un lieu magique à visiter en soirée, regorgeant de surprises et de détails cachés.

Putintours Moscow must see
Putintours Moscow must see

Le parc Zaryadye

À proximité de la cathédrale Saint-Basile se trouve le parc Zaryadye – un parc paysager de 10,2 hectares. Le parc Zaryadye est situé dans le centre-ville, sur les rives de la rivière Moskova, à côté du Kremlin, de la place Rouge et de la cathédrale Saint-Basile, à même le site de l’ancien hôtel Rossiya, démoli en 2006. Il a été conçu par le bureau d’architectes américain Diller Scofidio + Renfro. Le parc Zaryadye comprend, outre les jardins où la flore des différentes zones climatisés de Russie est représentée, plusieurs bâtiments d’exposition. Par exemple, la salle de concert Zaryadye, un amphithéâtre, une salle de cinéma et un « pont flottant « . L’ouverture du parc Zaryadye a eu lieu le 9 septembre 2017, à l’occasion du 870e anniversaire de la fondation de la ville de Moscou. C’est un lieu magique à visiter en soirée, regorgeant de surprises et de détails cachés.

Put-in tours Moscow must see

La colline des moineaux

La colline des moineaux ou mont des moineaux est le point le plus élevé de Moscou (80 mètres au-dessus du niveau de la rivière), situé sur la rive droite de la rivière Moskova. Considérée comme le plus beau panorama de la région métropolitaine de Moscou, la colline est une destination récréative populaire pour les Moscovites depuis des siècles. De la plate-forme d’observation supérieure, vous avez une très belle vue panoramique sur la ville. La promenade du fleuve et la forêt sont idéales pour se balader et prendre l’air. En hiver, la piste de ski exploitée via le téléphérique de Luschniki attire également les amateurs de sports d’hiver. En face, de l’autre côté de la rivière se trouve le stade olympique de Loujniki où la France a gagné sa deuxième coupe du monde!

L’Université d’État de Moscou

Un bâtiment massif trône au sommet de la colline des moineaux, c’est le bâtiment principal de l’Université d’État de Moscou (MSU). L’université a été fondée en 1755 par Mikhail Lomonosov bien qu’à l’époque elle n’occupait pas ce bâtiment construit 2 siècles plus tard. De nombreuses personnalités soviétiques et russes du monde politique, artistique ou des sciences sont passés par cette un université. Nous pouvons citer par exemple Mikhail Gorbachev. À l’heure actuelle, environ 40 000 étudiants sont inscrits dans l’une des 40 facultés que compte l’université.
C’est à l’occasion du 800e anniversaire de Moscou en 1947 que la première pierre de la construction du complexe ultra-moderne de l’Université d’État de Moscou fut posée. L’élément central du bâtiment est un gratte-ciel, l’une des célèbres « Sept Sœurs » de Moscou. Construit dans le style du classicisme Stalinien, le complexe est une symétrie parfaite autour de la tour principale. La tour est ornée d’un décor néoclassique et d’un certain nombre de sculptures héroïques socialistes, typiques de ce style architectural. Les dimensions gigantesques de ce bâtiment universitaire de 240 m de haut en font, en 1953, le gratte-ciel le plus haut à l’extérieur de l’Amérique du Nord. Il représente encore aujourd’hui, le bâtiment éducatif le plus haut du monde.

Put-in tours Moscow must see
Put-in tours Moscow must see

L’Université d’État de Moscou

Un bâtiment massif trône au sommet de la colline des moineaux, c’est le bâtiment principal de l’Université d’État de Moscou (MSU). L’université a été fondée en 1755 par Mikhail Lomonosov bien qu’à l’époque elle n’occupait pas ce bâtiment construit 2 siècles plus tard. De nombreuses personnalités soviétiques et russes du monde politique, artistique ou des sciences sont passés par cette un université. Nous pouvons citer par exemple Mikhail Gorbachev. À l’heure actuelle, environ 40 000 étudiants sont inscrits dans l’une des 40 facultés que compte l’université.
C’est à l’occasion du 800e anniversaire de Moscou en 1947 que la première pierre de la construction du complexe ultra-moderne de l’Université d’État de Moscou fut posée. L’élément central du bâtiment est un gratte-ciel, l’une des célèbres « Sept Sœurs » de Moscou. Construit dans le style du classicisme Stalinien, le complexe est une symétrie parfaite autour de la tour principale. La tour est ornée d’un décor néoclassique et d’un certain nombre de sculptures héroïques socialistes, typiques de ce style architectural. Les dimensions gigantesques de ce bâtiment universitaire de 240 m de haut en font, en 1953, le gratte-ciel le plus haut à l’extérieur de l’Amérique du Nord. Il représente encore aujourd’hui, le bâtiment éducatif le plus haut du monde.

Put-in tours Moscow must see
Put-in tours Moscow must see

La Cathédrale du Christ-Sauveur

La Cathédrale du Christ-Sauveur, l’un des plus grands édifices orthodoxes chrétiens au monde, est, depuis son inauguration en 1883, le centre de la vie orthodoxe russe à Moscou. Des messes et des cérémonies y ont eu lieu à des occasions spéciales, comme en 1912 pour le 100e anniversaire de la victoire sur Napoléon.
Cependant, à l’époque Soviétique, le sort de la cathédrale du Christ Sauveur a radicalement changé. Le pouvoir, sous Josef Staline décida de construire un gratte ciel gigantesque nommé le Palais des Soviets à la place de la cathédrale. Contrairement à la cathédrale du Christ Sauveur, ce bâtiment ne devait pas représenter architecturalement l’ancien Empire Tsariste, mais la nouvelle Union Soviétique, atteignant de ce fait une hauteur record de 415 mètres. la cathédrale fut donc démolie le 5 décembre 1931. La construction du Palais des Soviets, qui a commencé au milieu des années 1930, n’a pas dépassé le stade des fondations. En effet, la Seconde Guerre mondiale faisait rage. Après la guerre, le projet a perdu sa priorité d’origine et ce n’est qu’après la mort de Staline, en 1953, qu’une piscine vient se gréffer sur les fondations du palais. Cette piscine, achevée en 1960 n’est pas une piscine ordinaire! Avec ses 13 000 m², elle représentait à l’époque la plus grande piscine à ciel ouvert chauffée au monde!

Avec le retour croissant de la religion orthodoxe en Union Soviétique à la fin des années 1980, pendant la Pérestroïka, le rétablissement de la cathédrale Christ-Sauveur et sa réintégration en tant que centre religieux de la Russie ont été remis à l’agenda. En 1990, une initiative citoyenne pour la reconstruction de l’édifice a été formée. Peu de temps après, en 1992, la piscine fut démolie. Le 7 janvier 1995, le jour du Noël orthodoxe, la première pierre de la nouvelle cathédrale du Christ Sauveur fur posée. La cathédrale est aujourd’hui identique à son aïeule.

Si vous venez à Moscou et souhaitez découvrir les lieux inmanquables de la cathédrale Saint-Basile, du Mont aux Moineaux, de l’Université d’État de Moscou, de la cathédrale du Christ Sauveur et bien plus encore, montez à bord du tour de ville de Put-in Tours . La meilleure façon de voir et d’apprendre Moscou avec style!

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

put in tours trip advisor

Nos partenaires

© Copyright 2020 - Put-in tours
Designed by SD Marketing & Design

Put-in tours

Avec Put-in tours, montez à bord d'un ancien van soviétique pour découvrir Moscou, Saint-Pétersbourg et la culture Russe en dehors des sentiers battus. Découvrez notre visite guidée de Moscou, notre tour de nuit, notre excursion à Sergiyev Posad et au banya, passez soirée dans l'un des plus anciens Monastères de Moscou avant de partir faire la fête lors de notre tournée des bars! Tours originaux et atypiques: tirer à l'AK-47 et au bazooka après une balade en char d'assaut avec notre excursion tank & tir!

© Copyright 2020 – Put-in tours

Design web: SD Marketing & Design